J ai longtemps ressassé mes déboires pendant et après l accouchement ce qui m a empêché d avancer sereinement dans ma nouvelle vie de maman.

C était difficile car j avais beaucoup idéalisé la rencontre avec mon bébé et je croyais naïvement que ça se passerait comme sur des roulettes.

C était sans compter sur l épisiotomie, les forceps et surtout le curetage quelques mois après grâce au placenta resté dans mon utérus.

J ai enfin réussi à passer au delà de cette amertume, j ai encaissé.

Il m a fallu presque 6 mois mais c est enfin derrière moi.

J ai eu le déclic lors de mon rendez-vous chez le gynécologue la semaine dernière, on a parlé, il a demandé comment j allais.

Il m a surtout dit un petit truc qui m a permis de tourner la page : « Vous avez bien morflé quand même, vous avez eu un accouchement compliqué et des suites difficiles, vous avez fait le tour ».

Ça parait rien mais qu il reconnaisse ce que j ai vécu a eu un impact sur moi, quelque part c est ce que j attendais.

J attendais qu il le dise.

Maintenant c est du passé, je sais que beaucoup de femmes traversent des épreuves bien plus difficiles lors de leur accouchement, j ai essayé de relativiser pendant tous ces mois mais c était en vain car l impression d avoir été ratée m obsédait.

Même si je n envisage pas de retenter l aventure d une grossesse tout de suite je n ai plus peur et c est l essentiel.

Qui sait, un accouchement ne faisant pas l autre, la prochaine fois tout se passera peut être idéalement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités