Le père n a pas un rôle facile, que ce soit pendant la grossesse, la naissance et après lorsque bébé est là.
Je me souviens pendant la grossesse l Homme me parlait souvent de sa frustration, il avait du mal à se projeter dans son rôle. C est normal car les papas n ont pas le même ressenti que nous. Les mamans se sentent mère dès le début de la grossesse, les nausées ça aide à se le rentrer dans l esprit. Ensuite quand le ventre s arrondit c est pareil on sent son bébé grandir en soi et le papa reste quelque part en plan car lui mis à part voir sa femme grossir ça lui change rien ou pas grand chose.
L Homme s est senti père le jour de la naissance de la Crapule, quand il a posé son regard sur cette petite chose posée sur mon ventre. On était tellement scotchés qu on avait complètement oublié de regarder si c était un mec ou une fille. On est devenus parents ce jour la, j étais maman depuis le début de la grossesse mais lui est devenu père en la voyant.
Quand bébé est là le papa n est pas non plus à la fête, le fait d allaiter crée une fusion entre la mère et l enfant, c est peut être une idée que je me fais mais il me semble que l Homme était en retrait.
La nuit c est la maman qui gère car le papa ne peut rien faire pour nourrir le bébé … On reconnait les pleurs comme si c était inné etc. …
J ai eu très vite l impression que l Homme se sentait mis à l écart donc j ai instauré un rituel simple entre père et fille, le bain. C est le moment de la journée que notre Crapule a toujours adoré, donc j ai laissé l Homme gérer et s occuper d elle à se moment la. Il était ravi de ce moment de complicité et ça a été libérateur. Il a suffit d un petit rien pour l ancrer dans son nouveau rôle de père.
Ce qui nous faisait drôle est lorsqu on la couchait le soir au début, l Homme me disait qu il n y avait aucun bruit comme si elle n était pas là, faut du temps pour s habituer mais chaque réveil nous remettait les pieds sur terre, on est parents !
Maintenant qu elle est plus grande et que j ai repris le travail une grande étape a été franchie non sans difficultés. L Homme passe une journée par semaine seul avec sa Crapule ! Il stressait beaucoup de ne pas savoir faire, savoir la calmer, l occuper … Les premières fois ont été très difficiles, le stress le gagnait tellement qu il paniquait à chaque pleur. Finalement ils ont trouvé leur rythme et mon absence leur fait du bien pour créer leur relation propre.
Ils ont leurs propres activités ils balladent, jouent, écoutent de la musique …
Il a fallu du temps mais la relation père-fille est établie, il n y a qu à voir comme elle regarde son papa en minaudant pour qu il la prenne dans ses bras et la façon dont elle se blottit contre lui.
Ce sont des moments magiques qui effacent la frustration d un père durant la grossesse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités