La question s est posée dès la décision de faire un bébé, il fallait choisir un gynécologue-obstétricien car la mienne ne faisait plus d accouchements.
On a eu le choix entre deux lieux et bon nombre de praticiens, ça n a pas été facile mais nous avons procédé par élimination.
Il fallait décider si on voulait aller dans le public ou le privé.
Le public était attrayant car aucun dépassement d honoraires, en sachant le nombre de fois ou on irait ça revêtait une importance.
Aussi l avantage de l hôpital était qu il y a un service de néo nat donc en cas de problème avec le bébé on aurait été plus tranquille.
La clinique impliquait un suivi plus important que les visites obligatoires, une échographie tous les mois et pour la parano que je suis ça n était pas un mal. Aussi nous avions un numéro d urgence en cas d inquiétude, pas négligeable, pas besoin de poireauter aux urgences.
D autre part l homme y est né et toutes les amies ayant accouché là bas ont été très contentes du personnel et des lieux.

20110627-203338.jpg

Nous avons donc opté pour la clinique et un gynécologue qui a un cabinet en ville.
Ce docteur avait une excellente réputation ce qui a motivé notre choix.
Je n ai pas regretté car au cours de la grossesse j ai eu quelques petits soucis et j ai toujours été rassurée au téléphone ou en rdv urgent.
Mon problème suite à l accouchement aurait pu m arriver même à l hôpital une connaissance ayant eu la même chose que moi là bas.
Je ne regrette pas mon choix bizarrement je n avais pas la crainte d être séparée de mon bébé en cas de problème comme si je savais que tout se passerait bien.
Au début de la grossesse je ne savais pas qu on pouvait être suivie par une sage femme, pour une éventuelle deuxième grossesse je serais bien tentée.
Nous verrons, nous n y sommes pas même si j en ai envie même très envie.

Et vous clinique ou hôpital ? Sage femme ou gynécologue ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités