Ajourd’hui je laisse le clavier à l homme pour qu il nous parle un peu de son ressenti.
On a souvent la vision de la mère alors cette fois ce seront les mots du père.

-Comment t es venue l envie d avoir un enfant ?

Alors la aucune idée, par un enchainement d événements.
Lily m a cassé les pieds un moment pour avoir un enfant mais je n en voulais pas à ce moment la.
Le déclic a été le décès de mon père, à ce moment la j ai réalisé que le temps passait trop vite et que c était le moment ou jamais de se décider.

-Comment as tu vécu la grossesse ?

Pour moi ça a été simple, rien de spécial en fait.
Ma compagne a été très loin de tous les stéréotypes qu on lit partout, pas chiante, pas d envies spéciales …
J ai été prévenant comme d habitude en fait.
J ai beaucoup aimé aller aux échographies voir notre bébé mais sinon c est plus la femme qui vit la grossesse.
L homme est tout aussi content d avoir un bebe mais il vit les choses plus à la naissance, on ne ressent pas les sensations de bébé qui bouge, de la vie qui grandit en soi …

-Raconte l accouchement, comment ça s est passé pour toi ?

J ai ressenti énormément de stress car j avais peur pour elle et le bebe, savoir si tout se passera bien.
Je me suis senti impuissant quand elle avait mal lors des contractions, je ne savais pas quoi faire pour la soulager.
J avais l impression d être comme un couillon qui ne servait à rien et qui attendait de voir son bebe.
Quand mon bebe est arrivé le sentiment que j ai ressenti est indescriptible, tout le stress s est envolé pour laisser la place à une immense joie.
Même si cette petite chose est toute sanguinolente et fripée c est la plus belle chose que j ai vu.
Je me suis senti libéré de voir mon bébé.
Toute la grossesse j ai été mis à l écart car c est la femme qui ressent tout et vit les choses et la je peux enfin commencer ma relation avec lui.
La surprise du sexe a été la cerise sur le gâteau même si au final je m en fichais car l important était que tous le deux aillent bien.
Assister à la naissance est indispensable pour moi, ce que j ai ressenti lors de la naissance de ma fille est une explosion d amour que je n aurais pas vécu si je l avais découverte après une césarienne par exemple.
C est assez indescriptible.

Être père pour moi c est un peu chercher à rattraper les neuf mois qu on a pas vécu comme la femme avec le bébé.

-T as eu peur de t occuper de ta fille ?

Ohhh oui. Peur de tout, de mal faire, de la faire tomber, de l oublier, de lui faire mal.
Le temps aidant ça va mieux quand même mais c est loin d être inné pour moi.

-Que penses tu de l allaitement ?

Je suis pour à 100%.
Même si ça éloigne un peu le père de ne pas nourrir son enfant je trouve que l allaitement est indispensable si on peut le faire.
C est la femme qui a les contraintes donc pour moi tant que ça fait du bien à l enfant ça ne se discute pas.
Par contre les allaitements qui durent passé 1an j ai du mal à adhérer, je trouve ça limite malsain.

-Comment vois tu la relation avec ta fille ? Papa poule ? Papa autoritaire ?

Je serai un papa poule car malgré tout ce que je voudrais imposer au moindre sourire je vais fondre.

-Combien d enfants voudrais tu ?
Suspens …

Voilà, je suis contente qu il se soit prêté au jeu, j ai trouvé ça très gentil à lui.
C est pas évident d écrire les choses, oralement c est quand même plus facile de s expliquer et faire passer ses émotions.

20110704-000016.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités