L autre jour je vous disais à quel point j étais heureuse d allaiter la Crapule sans artifices, je vous ai parlé du chemin parcouru pour arriver à la sérénité.
Les choses ont pris un tournant inattendu depuis quelques jours, je n arrive plus à tirer mon lait au travail et encore moins le soir avant de me coucher.
Je me suis interrogée, contrariée, pourquoi maintenant que tout va bien mon corps me trahit ?
C est une situation que je vis mal, je me suis tellement battue pour y arriver.
Mes réserves au congélateur se sont considérablement amenuisées et je dois trouver une solution pour palier au manque.
Je n imaginais pas passer à un lait maternisé de cette façon, sans l avoir décidé, sans que la Crapule n ait décidé de se détourner du sein.
J ai idéalisé la fin de mon allaitement, je rêvais d une décision commune.
Maintenant je dois m habituer à l idée, mon corps décide et la tête doit suivre.
Je sais que ça ne veut pas dire que l allaitement est terminé, c est une étape, une très difficile étape pour moi.
Je dois choisir quel lait je vais lui donner quand elle ne sera pas avec moi, il faut que j appelle la pédiatre pour avoir un rdv rapidement pour qu on en parle, peut être aura-t-elle une autre solution.

J ai le cafard mais c est la vie.

20110705-221650.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités