J étais effondrée, au bord des larmes à cause de mon corps qui défaille et j ai réfléchi.
J ai trouvé la recette du remède anti-dépression lactée.
D abord il faut un homme en congés pour deux mois qui propose d étaler mon temps de travail pour que je puisse être à la maison lors du maximum de repas de bébé.
Ensuite j ai eu plein de messages d encouragement qui remontent le moral de mes copines blogueuses, tweeteuses etc … ça fait énormément de bien et vos conseils m ont beaucoup aidé.
J ai eu l appel de la pédiatre qui m a dit que je pouvais donner des yaourts au lait entier bio à la Crapule à la place du biberon de lait maternel lorsque je ne suis pas là ou sinon un lait maternisé relais.
Elle mange très bien sa purée et sa compote donc ça ne pose pas de problèmes.
J ai aussi décidé de mettre de coté la pression du tire lait, je le mets dans un coin, je ne travaille pas tous les jours donc la Crapule sera au sein un maximum quand elle sera avec moi pour stimuler.
Enfin j ai les gouttes Neobulle, l homéopathie, les tisanes de fenouil et toute la panoplie pour entretenir la lactation.
Avec tout ça je vais mieux, je flippe moins à l idée de commencer les repas mixtes de ma fille.
J aime toujours autant allaiter et elle aime toujours autant téter, les repas vont juste changer quand je ne serai pas là.
C est une étape, bientôt elle mangera différemment et on passera aux tétées plaisir.
J ai fait un pas en avant en allant à la pharmacie commander le lait, ce lait que j avais diabolisé jusqu ici.
J ai décidé de ne pas lire l étiquette pour ne pas replonger dans le stress.
Peut être que je n en aurai pas besoin mais au moins je l ai.
J ai évacué la pression que je m étais mise avec l allaitement exclusif et ça fait du bien.

20110707-173402.jpg

Et vous comment avez vous vécu le passage au mixte ?
Quand avez vous commencé les yaourts, petits suisses etc … ?

Je vous remercie encore de m avoir soutenue, vos messages m ont fait un bien fou, des bisous à tous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités