J ai souvent essayé de me corriger, de faire attention, de me méfier mais chassez le naturel et il revient au galop.

Je suis trop gentille.

Bien sûr il y a pire comme défaut et j en ai surement plein d autres mais celui la me pourrit bien la vie.

Que ce soit dans la vie de famille, amicale, professionnelle etc… ça ne change rien, je ne sais pas dire non.

J ai des milliers d exemples de ma bêtise car à mon stade on en est la.

Le pire est quand même au travail car en intervenant chez des personnes dans le besoin je suis forcement attendrie et je fais plus que ce que je devrais faire, comme prendre sur mon temps personnel pour les courses etc… Il faut savoir une chose dans ce cas la, tant que tu fais les choses pour les autres ça parait normal, mais le jour ou pour une raison X ou Y tu ne peux pas, ce sera comme si tu n avais jamais rien fait auparavant. Si j avais compris ça avant j aurais gagné un temps fou et je me serais bien moins embêtée pour les autres.

J ai atteint le summum l an dernier, je travaillais chez un couple modeste et on discutait de voiture car j allais en changer. Eux en cherchaient une pas chère n ayant pas trop de moyens et étant embêtés car la leur était irréparable. Ben je leur ai proposé la mienne avec une facilité de paiement. Il m ont payé en quelques mois pas de soucis. Mais pendant mon congé maternité et même à la naissance de la Crapule je n ai eu aucun signe de vie. J ai envoyé un faire part, pas de coup de fil. Et la semaine dernière j ai croisé le mari dans la rue et il ne m a pas dit bonjour. Pourquoi ? J en sais rien. J aurais mieux fait d y foutre le feu à la voiture. Je n attendais pas un cadeau car j en avais rien à cirer mais juste un coup de téléphone pour nous féliciter.

Cette mauvaise expérience a été la goutte d eau qui m a fait réaliser ce que je suis, une idiote qui ne voit les gens que par rapport à elle. Je pense toujours que tout le monde est comme moi, sans calcul, nature, que je ne suis pas méfiante. J ai tort !

Être gentille ne paye pas, j essaye de changer, j y arriverai un jour.

Un jour on me demandera un service et je dirai non sans avoir mal à l estomac et sans le ponctuer d un « je rigole, bien sûr ».

Y a pas à dire Trop bon, trop con !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités