Quand j étais enceinte je me projetais dans l avenir.
Je me demandais comment serait mon bébé plus tard, quel adolescent et quel adulte il deviendrait.
Quand elle est née toutes ces interrogations me sont passées, j ai arrêté de me poser ces questions.
Il faut avouer que j avais l esprit très occupé avec la pression des débuts et l organisation à mettre en place.
Ce weekend la réalité de notre monde m est revenue en pleine figure.
Ça faisait longtemps que je ne prêtais pas attention à l actualité, j ai surement tort … Il faut dire que la société me fait peur, on assiste à tellement de catastrophes.
En arrivant au travail samedi matin, j apprends qu un homme a massacré 92 personnes en Norvège, je suis restée sans voix, estomaquée comment on peut en arriver à tuer ?
Dimanche j ai appris qu Amy Winehouse est décédée suite à une overdose d alcool et de drogue.
J ai trouvé que c était très triste pour elle, sa descente aux enfer et surtout que personne n ait pu l aider à s en sortir.
Je me suis posé la question, et si c était ma fille qui souffrait un jour d une addiction ?
J ai lu quelques ouvrages sur la drogue, comme L Herbe bleue, Flash ou le grand voyage, Moi Christiane F.
Ce que j en ai retiré est que même en élevant au mieux ses enfants on est pas à l abris d une mauvaise rencontre.
On peut juste espérer que ça n arrive pas aux siens.
J avais vu une émission dans laquelle ils disaient que les adolescents buvaient de plus en plus tôt et se mettent dans des états minables, et encore quand ils ne font que boire c est moindre mal.
Je n ai pas besoin de regarder loin pour le voir, on voit autours de nous …
Sur Facebook, une ado de 15 ans, que je connais, postait des photos d elle et ses amis en train de boire et bien plus que ça.
En voyant ça je me suis demandée comment les parents pouvaient ignorer, et bien en fait souvent ils le savent ou s en doutent mais ne disent rien, peur de quoi, je ne sais pas. Qu ils fassent pire peut être ?
Je ne sais pas comment je réagirais si je prenais ma fille en train de boire et fumer ou pire …
Je pense qu en amont je ferai de la prévention avec elle, je lui expliquerai tôt les méfaits de l alcool, la drogue, elle aura aussi une information sur la sexualité, le sida, les mst … Je préfère qu elle sache, je pense que j aurai fait mon devoir si elle connait les risques de ses eventuels agissements.
On aime nos enfants et on les aidera dans toutes les situations j en suis sûre, je pense juste que ça doit être horrible d assister à la déchéance de la chair de sa chair.
Aujourd’hui j ai une pensée pour tous les parents qui vivent des situations difficiles, qui ont des enfants malades et qui vivent ou ont vécu le pire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités