J ai toujours eu tendance à beaucoup lire, tout s est accentué quand je suis tombée enceinte.

J avais un grand besoin de m informer, de savoir ce qu il se passait en moi, d anticiper les étapes de la grossesse.

Je me souviens avoir eu peur, j étais effrayée à chaque changement dans mon corps.

A chaque chose « anormale » mon premier réflexe était Google pour voir si quelqu un avait eu les même symptômes que moi, j avais besoin d être rassurée.

Ensuite je sortais mon livre sur la grossesse, je l étudiais, je comparais et finalement je questionnais mes copines.

Ça devenait limite obsessionnel.

Le pire moment a été à l approche de l accouchement, que celles qui n ont pas lu de récits me jettent la première pierre, je me cache au cas ou !

A force de lectures je n avais plus du tout envie que mon bébé sorte de là !

J étais effrayée et pourtant je continuais à la recherche du témoignage sans douleurs, sans soucis etc …

Complètement maso !

Maintenant que je suis maman ça va mieux, j ai toujours des conseils de mes copines mais je ne lis plus de la même manière.

On m a offert ce livre :

Et je ne l ai même pas ouvert.

Pourquoi ? Parce que je n ai pas envie qu on me dise comment élever ma fille.

Aucune envie d essayer de rentrer dans des cases et de me stresser si les choses ne se passent pas comme ceci ou comme ça.

Même au niveau des blogs, j en ai abandonné certains que je trouvais hyper culpabilisants, si on n allaite pas, si on ne vit pas dans le bio, si on utilise certains produits etc …

J avais parfois l impression d être jugée rien qu en lisant, un drôle de sentiment.

Finalement j en venais à me poser des questions sur mes choix, ma manière d élever ma fille parce qu untel prône ceci ou cela.

Depuis que j ai arrêté je vis mieux mon rôle de maman, j ai arrêté les comparaisons, je me pose encore certaines questions mais plus de la même manière.

J ai arrêté de culpabiliser à chaque décision et que c est bon !

J ai pris de l assurance, je suis la maman et même si je tâtonne, si je fais des choses dans le mauvais sens, si je ne réussis pas tout, je fais de mon mieux.

Ma fille a une chose qu on apprend pas dans les livres ni en lisant divers supports, elle a tout l amour de son Papa et sa Maman et c est bien l essentiel.

Si j ai un conseil pour les futures mamans, n écoutez personne et faites comme bon vous semble, votre instinct est votre meilleur ami.

Et surtout ne rentrez pas dans le cercle vicieux Googleistique, internet n est pas forcement l ami de la sérénité …

Je fais un clin d œil à Mme Déjantée, une participation sur les non-lectures.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités