Benvenuto Tisi-Garofalo-Baby Jesus Sleeping

Même Jesus s’endort avec sa mère

La question horripilante, enfin horripilante quand bébé NE fait PAS ses nuits…
Je répondais toujours « oui, il fait ses nuits, mais pas les nôtres ».

Et puis, chemin faisant, un collègue te le dit, tes beaux-parents te le disent, d’autres parents confirment : leur(s) enfant(s) a fait de longues nuits à 2 ans. Tu es tellement épuisée et sur les nerfs que tu penses ne pas tenir jusque là.

Alors tu crois à tout :
– à 5kg, ils ont l’autonomie pour tenir la nuit
– à 3 mois (ou 6 mois) le cerveau est assez mature pour connaitre la différence entre nuit et jour. Ils font leur nuits longues
– quand il s’asseoit (marche à 4 pattes, se met debout,…) il est fatigué et il dort de grosses nuits.

Chaque échéance s’approche, l’espoir est là, dans ton cœur, et l’échéance passe, et le nuits sont encore hachées et tu attends la prochaine échéance.

Des amis qui donnent le biberon te racontent des histoires de grosses nuits de 12h à 1 mois, de farines pour « caler » bébé la nuit. Alors que toi, tu penses que mettre de la farine dans ton sein, ça va être compliqué, et en plus, préparer un biberon, c’est vraiment plus chiant que de dégainer un nichon. Et les histoires vécues qui te confortent dans ton opinion que le rapport n’est pas direct :

  • « Si tu veux dormir la nuit, donne lui un biberon » et son épisode deux qui prouvent que…rien n’est prouvé.
  • Les beaux-parents qui, après nous avoir dit de lui donner des pommes de terre le soir, nous avouent que leurs enfants (pas du tout allaités) ont fait des nuits hachées jusqu’à leurs 2 ans.
  • Les grand-parents qui font du Pantley (laisser pleurer un certain temps avant d’y aller), avec le créneau de 10 min et le Bébé Geek qui pleure 9min et 40sec
  • Les grand-parents qui le font dormir dans le noir, et toi qui faisait attention à toujours mettre la veilleuse pour que bébé soit rassuré y voir clair quand tu vas voir ton bébé

J’aurais bien aimé essayer la Couverture Miracle, parce que langer serré bébé avait le même effet que le tenir dans les bras : le rassurer et le calmer. C’est peut-être un prochain article dans lequel j’investirais. (Avez-vous testé ?)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités