Du coup, je vais vous raconter l’histoire de mon fils.
Baby gorilla sleeping
Il a eu un peu de rab’ à la maternité, et s’est retrouvé en Néonat. Bon, déjà, il détonnait un peu avec ses 4kg par rapport aux prémas. Mais surtout, je l’allaitais à la demande. Je dormais dans une chambre de maternité, et le téléphone sonnait quand je devais y aller.

Quand le téléphone sonnait, j’entendais en fond mon bébé pleurer. Mes nichons se gonflaient immédiatement.

Je courais à travers la maternité, je tapotais le code pour la Néonat (seuls les parents et les soignants peuvent y aller, il y a un digicode), je passais me laver les mains et revêtir la blouse stérile, toujours avec les pleurs de mon bébé en fond sonore.

Au final, il dormait, se réveillait au milieu de bips, et attendait sa maman. (J’exagère un peu, car les puéricultrices étaient câlines, notamment une ou deux qui l’avaient pris en affection et le berçaient longuement en attendant que j’arrive.)

Durant de longs mois, il a tété en s’endormant sur le sein le soir. Du coup, j’ai culpabilisé : « aaah il utilise mon sein comme une tétine pour s’endormir, il n’arrivera jamais à s’endormir seul, argl. » Je remplaçais donc le téton par une tétine en plastique à la fin de la tétée.

Il a donc été gardé par ses grand-parents, il avait 9 mois, et ils nous l’ont rendu qui « faisait ses nuits », c’est-à-dire qu’il s’endormait sur le biberon et dormait sans se réveiller au milieu de la nuit.

Et puis, on est passé au sevrage le soir, après ses 13 mois (ouais, j’en suis super fière, alors je le redis à chaque fois, il a repris le sein après une semaine chez Papy et Mamie). Il a toujours picolé et tété du lait pour s’endormir. S’il ne dormait pas après avoir tété, il s’endormait grâce à la chanson chantée. Toujours dans nos bras.

Et en y réfléchissant, après que Super Ass Mat m’aie demandé un jour s’il ne s’endormait toujours pas seul, j’ai conclu que je n’endormais jamais seule non plus. J’ai eu des chats, enfant, qui venaient le soir ronronner près de mon oreille, et je m’endormais à ce son. Et depuis que je suis avec Papa Geek, je m’endors à ses côtés, avec aussi en bonus le chat qui vient demander son câlin du soir.
En déplacement professionnel, je sais m’endormir seule à l’hôtel, mais il faut avouer qu’au quotidien, je ne m’endors jamais seule. Alors pourquoi un bébé immature devrait y arriver ?

Depuis, je ne culpabilise plus.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités