Une journée qui avait bien commencée : une grasse matinée jusqu’à 9h, avec Micropuce en cododo, et Bébé Geek dans sa chambre. Il a fini par se réveiller et j’ai dû émerger.
Le temps de manger un petit-déjeuner et de proposer quelques tartines à mon fils, il est déjà 10h passées. Le temps de changer toutes les couches, de mettre des vêtements adaptés à la saison à tout le monde, de m’énerver parce qu’un petit de 2 ans ne sait pas rester focalisé sur une chose très longtemps : je pars de chez moi à 11h et quart. Tout ça avec comme idée d’aller chercher un paquet à la Poste et acheter des légumes pour le midi (haricots verts surgelés et concombre).
Du coup, on passe au toboggan promis à 12h et demie. Aucun autre enfant, mon gosse est fatigué et en même temps n’a pas envie de rentrer.
Passage par la boulangerie, une nouvelle jamais testée, des dizaines de travailleurs y font la queue pour leur sandwich, il fait trop chaud. Je m’inquiète que Micropuce se mette à hurler…un monsieur me laisse passer devant lui car j’ai 2 enfants. C’est vraiment un geste appréciable et gentil.
Le déjeuner a lieu tranquillement, la sieste aussi. Mais durant la sieste, Papa Geek me rappelle que je devrais me débrouiller seule ce soir…cela ne me fait pas plaisir du tout. Du coup, je ne dors pas durant la sieste.
Bébé Geek se réveille fort tard. Le goûter se fait à 18h, car il préfère jouer que manger.
On passe quelques moments sympas avec Micropuce qui gazouille, j’épluche des patates et Bébé Geek dessine.
Je le fais dîner et paf, Micropuce se transforme en Bébé Terrible : elle hurle, s’énerve sans solution apparente possible.
Je m’énerve et perds patience.
Je couche Bébé Geek en speed et dans la colère et les cris. Quand je quitte la chambre, avec Micropuce qui me hurle dans les tympans, il se met à pleurer lui aussi.
Soirée sympa !
Et dire que demain…c’est son anniversaire.

Je me sens pas super à l’aise de n’avoir jamais joué avec lui de la journée entière.

Publicités