Retrouvez tous les billets avec le mot-clef cododo

Note : ces billets sont décalés d’un jour, celui-ci raconte donc…hier

Mon objectif est maintenant clair et il est double :

  • que Micropuce dorme dans son lit
  • un réveil par nuit, pas plus (nuit = après minuit, et avant que le réveil ne sonne)

Le projet
Pour cela, le plan est de caler un peu plus les horaires. Je garde la sieste de 10h-11h, la tétée de 12h, la sieste de 15h30, la tétée de 21h. Et sinon, tétées intermédiaires à volonté. Et siestes si possible dans son lit.

Auf dem Ofen 1895

La journée
Aujourd’hui, première journée en mode « contrôle du sommeil ». Le matin, habituellement, après la tétée de 10h, Micropuce sombre. Je la mets dans porte-bébé ou poussette et on file de balader avec Fiston Geek. Elle se réveille à 11h, de bonne humeur et calme.
Ce matin, j’ai voulu la faire siester dans son lit. Mal m’en a pris. Durant une heure (le Papa Geek était allé se balader avec le Fiston), elle a hurlé en s’époumonant. Et je dis une heure, mais pas en continu, le plus long a dû être ma pause-pipi de 3minutes 50secondes. Quand les mecs sont revenus, j’étais d’une sale humeur et ma fille aussi. J’ai mis ma fille en porte-bébé dorsal. Elle s’est calmé mais n’a pas dormi.
Ensuite, sur le coup de 13h, elle était énervée-fatiguée. Ça tombe bien, j’avais juste un créneau de une heure avant la sieste pour passer à la médiathèque. J’ai embarqué les deux gosses et hop, direction médiathèque. Micropuce a dormi dans sa poussette. Pendant deux heures. Je me suis dit que j’allais changer la couche (la méthode que je suis préconise plusieurs siestes courtes plutôt qu’une sieste longue)…pour la réveiller et hop, elle s’est réveillée à ce moment là.
Elle a refait une sieste (toute décalée dans ses siestes, la pauvre), vers 15h, juste 45minutes. Mais sur moi, tranquille. Je n’ai pas tenté le diable après ma matinée douloureuse.

Le soir, après le départ de nos invités qui l’ont stimulé tout l’après-midi, elle a replongé pour une heure de sieste.

Et au coucher, après la phase « je laisse pleurer 45secondes », elle était de nouveau inconsolable. Je l’ai endormie au sein et baste ! Nous verrons la nuit qui suit être un enfer de réveils.
Avec le grand qui se réveille en prime. Un peu trop de bébés à câliner, consoler, recoucher.

Pour résumer
– sieste de 10h : commencée mais interrompue par le coucher dans son lit, faite de 13h à 15h
– tétée de midi : ok
– sieste après-midi : ok
– sieste soirée : ok
– rituel coucher dans son lit : ok
– la « nuit » : moisie

Et dans mes ennuis nocturnes, en relisant des résumes de Pantley, la lumière se fait. Pour l’aîné, mes parents avaient laissé pleurer 10min et c’était réglé. Cela faisait 8 mois qu’on avait un rituel ultra-précis aussi. Qui était bain-couche-pyjama-tétée-histoire-chanson à la même heure. Avec la SuperAssMat à temps plein qui lui faisait un programme ultra-régulier également. (Tous les jours en horaire mais en plus dans la semaine, genre tous les mardis : RAM, tous les jeudis : ludothèque, etc.)
Autrement dit : il était prêt sur les autres points.
Avec la Micropuce, on commence tout juste. On va donc commencer par caler le rituel du soir (horaires et bain-tétée-chanson) et les horaires de la journée.

Publicités