Retrouvez tous les billets avec le mot-clef cododo

Cette journée avait pour objectif : respecter les siestes de la Micropuce au niveau des horaires, et la coucher à 21h30 en respectant un rituel.

Le matin, je suis sortie avec Fiston Geek. On a fait les courses, oublié le pain mais pris beaucoup de chocolat (pour nous, les parents).
Je suis revenue à temps pour la tétée de midi. Et la petite a fait deux courtes siestes d’après-midi. Je suis particulièrement fière de la sieste de 45 minutes dans son lit. Elle a été réveillée par son frère qui hurlait et lui balançait des peluches. Nous étions dégoutés. On a pu la rendormir un peu plus tard pour qu’elle se repose encore.

Le soir

Le rituel du soir pour elle est simple : bain, pyjama, tétée, chanson, coucher dans son lit.
Ayant relu les divers résumes sur le bouquin Pantley, je me suis souvenue qu’on pouvait parler à son bébé (ricanez si vous voulez, on en reparlera quand vous serez épuisés), car la méthode Pantley inclut des mots-clefs du sommeil dans le rituel. Certes, il y a la chanson, parler pendant le bain ou parler en rappelant les phases du rituel du coucher peuvent calmer l’enfant et l’aider à comprendre ce qui se passe.

Erl Holy Family with sleeping Jesus

Tu vois, Papa Geek, elle dort enfin.

Eh ben, le Destin s’est acharné contre nous ce soir, car l’eau chaude n’était pas chaude. Pour donner le bain, il a fallu faire bouillir de l’eau et compléter avec de l’eau froide. Beaucoup moins rapide que d’ouvrir le robinet. J’ai tenu bon et le bain a été donné à peu près dans les temps.

Micropuce barbotait toute contente, je l’ai sortie, elle n’a rien dit, je l’ai déposée sur le plan à langer pour la mettre en pyjama : elle s’est mise à pleurer. Je l’ai habillée tant bien que mal. Tétée après le bain de rigueur, elle s’est endormie. Puis je la dépose dans son lit, et Bim! elle se réveille.

Bébé Geek, tout énervé et frustré qu’on ne s’intéresse pas à lui fait le zozo dans son lit. Il lance ses peluches, chantonne quand la petite pleure (oui, ça le dérange et c’est le prochain point de travail de parent : en parler avec lui de pourquoi on laisse pleurer sa sœur comme ça). Et je n’arrive pas à me concentrer sur la petite et m’occuper-calmer le grand.

Elle triture son doudou frénétiquement, les larmes roulent sur ses joues potelées (comme les soirs précédents, mais j’avais oublié de vous raconter l’effet dramatique de la scène).
J’applique mon mini-Pantley (soit la reprendre dans les bras très souvent), et arrivée à 50 secondes de pleurs, les chattes débarquent. J’avais laissé la porte ouverte, erreur. Les chattes me lacèrent les mollets à coups de pattes, griffes sorties. Une d’elles s’approche du lit et commence à essayer d’atteindre la Micropuce avec son museau. J’ai un peu flippé et repris de suite la petite dans mes bras. Elle s’est appliqué à s’y endormir, en calant sa tête au creux de mon épaule, en enfouissant son visage contre le tissu de mon tee-shirt.

Quand je l’ai posée dans son lit, elle a tourné la tête de son côté préféré, poussé un soupir et voilà, elle dormait. (Comme les soirs précédents, comme quand elle avait 1 mois dans sa couverture magique.)

Pour résumer
– sieste de 10h : un peu épique, gérée par Papa Geek
– tétée de midi : ok
– sieste après-midi : ok, réveillée par son frère
– sieste soirée : ok
– rituel coucher dans son lit : un peu épique, cause pas d’eau chaude au robinet
– la « nuit » : réveil à 1h (coucher à 22h) puis cododo

Publicités