You are currently browsing the category archive for the ‘post partum’ category.

J ai réécrit ce billet plusieurs fois sans réussir à vraiment faire ressortir ce qui me tenait à cœur.

20120126-171156.jpg

Il y a un an je passais par le bloc opératoire pour subir un curetage.

Je pensais naïvement que j allais vite oublier mais en fait aujourd’hui j ai encore le cœur serré en y pensant.

Comment oublier ?

Le bloc, la chambre 217, le froid, l attente …

Tout est encore tellement frais.

Mon médecin a fini par comprendre ma souffrance mais celui qui m a accouché n a pas admis son erreur.

Pourtant c est lui qui a laissé du placenta dans mon utérus.

D aucune manière il ne s est remis en question et ça je le déplore.

Je ne souhaite à personne ce que j ai vécu, je sais qu il y a bien pire mais c est une épreuve très difficile pour moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

J ai longtemps ressassé mes déboires pendant et après l accouchement ce qui m a empêché d avancer sereinement dans ma nouvelle vie de maman.

C était difficile car j avais beaucoup idéalisé la rencontre avec mon bébé et je croyais naïvement que ça se passerait comme sur des roulettes.

C était sans compter sur l épisiotomie, les forceps et surtout le curetage quelques mois après grâce au placenta resté dans mon utérus.

J ai enfin réussi à passer au delà de cette amertume, j ai encaissé.

Il m a fallu presque 6 mois mais c est enfin derrière moi.

J ai eu le déclic lors de mon rendez-vous chez le gynécologue la semaine dernière, on a parlé, il a demandé comment j allais.

Il m a surtout dit un petit truc qui m a permis de tourner la page : « Vous avez bien morflé quand même, vous avez eu un accouchement compliqué et des suites difficiles, vous avez fait le tour ».

Ça parait rien mais qu il reconnaisse ce que j ai vécu a eu un impact sur moi, quelque part c est ce que j attendais.

J attendais qu il le dise.

Maintenant c est du passé, je sais que beaucoup de femmes traversent des épreuves bien plus difficiles lors de leur accouchement, j ai essayé de relativiser pendant tous ces mois mais c était en vain car l impression d avoir été ratée m obsédait.

Même si je n envisage pas de retenter l aventure d une grossesse tout de suite je n ai plus peur et c est l essentiel.

Qui sait, un accouchement ne faisant pas l autre, la prochaine fois tout se passera peut être idéalement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aujourd’hui je suis allée à la Pharmacie pour racheter de l écran total pour mois et la Crapule.

Le pharmacien m a bien conseillé et je lui ai demandé pour le masque de grossesse s il existe quelque chose pour à défaut de l effacer au moins l estomper.

Il m a dit qu il ne faut rien mettre, juste se protéger du soleil pour ne pas empirer la situation, et il se peut que ça reparte.

Ensuite j avais mon rdv chez la sage femme alors je lui en ai parlé et elle m a dit que je risquais de garder mes tâches, il n y a pas de solutions miracles.

Je suis minée, c est pas joli du tout et j ai peur de garder ça à vie.

On a beau me dire autours de moi que c est rien pour moi c est énorme.

Me reste à prier.

Si c était sur le front ce serait rien c est parce que c est autours de la bouche que ça me gêne.

J ai essayé de prendre un rdv chez le dermato en vain, j essayerai encore demain, dans tous les cas ce ne sera pas avant Juin donc j ai le temps de me retourner le cerveau.

Saletés d Hormones …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Parmi les très nombreux changements que provoque la grossesse, il y a une modification profonde de la production d’hormones, en particulier une augmentation du taux des hormones féminines. Ceci entraîne une augmentation de la synthèse de la mélanine. La mélanine est le pigment qui réagit aux UV et provoque la coloration de la peau lorsqu’on s’expose au soleil. Cette coloration a pour but de protéger la peau de la nocivité des UV, mais elle ne saurait en aucune façon vous dispenser de l’utilisation de protections solaires !
Le masque de grossesse se manifeste par des tâches sur les zônes exposées et principalement le visage (tour de la bouche, joues, front). C’est plus ou moins léger d’une femme à l’autre, mais autant s’en passer…
Pour éviter le masque de grossesse, utilisez les démaquillants les plus doux et oubliez les peelings afin de ne pas irriter votre peau. Couvrez-vous d’écran solaire même si vous n’allez pas vous exposer. Certaines femmes ont vu les tâches apparaître après une balade en voiture !
Si un masque est apparu sur votre visage malgré ces protections, pas d’affolement et pas de remède de copine ! Généralement, les tâches disparaîtront d’elles-mêmes dans les 6 mois qui suivront la naissance de votre bébé. Si jamais elles se révélaient plus rebelles, consultez un dermatologue qui, seul, pourra vous dire comment les traiter. Beaucoup de traitements soi-disant miraculeux que l’on trouve en vente libre se révèlent dangereux pour la peau. Prudence donc !
Source LeBlogBébé

 

Je voulais vous parler du masque de grossesse, j y ai eu droit  malgré l écran total et ça s était estompé.

Malheureusement il est revenu, c est pas très joli il faut bien l avouer.

J habite au bord de mer donc c est vrai qu il y a la réverbération et qu il est vivement conseillé de se protéger mais je croyais que j avais pris suffisamment de précautions mais malheureusement non.

Je ne sais pas trop quoi faire, je vais prendre rdv chez le dermato j espère qu il trouvera une solution.

Ma Crapule a 5 mois dans quelques jours et jamais j aurais imaginé que je verrais revenir un stigmate de la grossesse.

 

Vous l avez eu vous ce fameux masque ? c est parti ? revenu ? reparti ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aujourd hui est un grand jour, j en ai fini avec la bataille menée avec la MSA pour le paiement de mes indemnités journalières et la mise en place de l allocation de base pour la Crapule.

J ai eu beaucoup de mal à faire valoir mes droits, j ai plusieurs employeurs et le calcul n a pas été simple.

Il faut avouer qu ils m ont bien pourri la vie, je ne compte pas les heures au téléphone, les multiples interlocuteurs et la fatigue morale occasionnée.

J ai dû envoyer mes papiers trois ou quatre fois mais d être tenace a payé.

Enfin c est du passé !

C est vraiment jouissif de me dire que je n ai plus ce souci au dessus de la tête, Bonheur !

Lundi j appellerai la personne qui a pris mon dossier en main pour la remercier car c est la seule qui a fait avancer les choses et qui m a tenue au courant ce que j ai vraiment apprécié.

De ce côté la pour la reprise du travail je suis plus sereine, je n ai plus à me prendre la tête.

Maintenant je vais me consacrer à la demande de Paje Libre Choix d Activité des fois que j y ai droit avec la réduction de mon temps de travail.

Si je pouvais j ouvrirais du Champagne pour l occasion !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comme c est dit dans le titre j ai l impression d avoir un bug dans ma cervelle de moineau.

J ai une drôle de sensation, je m enlise …

Je suis quelqu un d hyper trop prévoyante et en ce moment j ai des milliers de choses qui me perturbent.

Je suis du coup à fleur de peau encore plus qu avant, déjà que je suis pas encore passée outre les séquelles psychologiques de mes soucis post accouchement.

Je suis stressée car on a pas encore emménagé dans notre maison, j ai de la panique partout, 50m² avec un bébé et deux minettes c est super chaud.

La crapule commence à être juste dans son berceau mais j ai pas la place de mettre son lit qui soit dit en passant n est pas encore arrivé (merci la grève des bateaux).

On attend la porte d entrée, un ami devait nous la faire mais voilà il a pris du retard …

Le pire dans tout ça c est les gens, ils se rendent pas compte comme c est gavant qu ils posent sans arrêt la même question, « vous êtes pas encore dans votre maison ? vous attendez quoi ? » , j ai envie de répondre le déluge, connard ! mais ça se fait pas hein ;).

Ensuite il y a la vie de couple, c est pas évident, on a du mal à retrouver des moments à deux, je suis lessivée de mes journées et le week end défile à toute allure avec les passions envahissantes de L’homme.

Faut que je fasse des efforts pour qu on prennent du temps à deux, je sais qu il le faut, je vais m autobotterlecul !

Dernier gros point, la reprise du travail, ah la la celui la c est LE point noir fluo j appréhende, je sais pas comment je vais travailler, j hésite, je doute et je me casse énormément la tête …

Je vais travailler moins c est vrai mais à quel degré de moins ?

Je suis indécise, je calcule, je compte, je me grille mes derniers neurones intacts …

Au départ je devais travailler 4 jours par semaine et faire garder ma Crapule le lundi mais ça me crève le coeur de la laisser alors que c est que dans un mois.

Je ne sais pas quoi faire, ce qui sera le mieux pour elle et pour moi.

J ai envie de rester au maximum à la maison pour profiter d elle mais faut du pognon pour ça …

Faut que je sache combien je vais gagner en travaillant à 80% et à mi-temps pour prendre une décision, c est pas simple.

J ai ce besoin de prévoir qui me ronge, même pendant la grossesse c était comme ça, j avais tout lu des accouchements, tout lu sur les couches, tout lu sur TOUT !

Tout ça pour dire que dans ma tête tout se bouscule, tout me ronge, tout me fait peur, tout m angoisse, JE BUG !

J ai enfin commencé la rééducation du périnée, faut dire qu avec mes déboires post accouchement j ai pas pu m y mettre tôt.

Je vais donc chez une sage femme deux fois par semaine.

C est assez bizarre, elle fait travailler par visualisation, on pense à des images et on respire.

J ai des exercices à faire à la maison aussi.

Pour l instant ça se passe très bien donc y a pas de raison que ça ne dure pas.

On a beaucoup parlé de l accouchement etc … et j ai regretté de pas avoir fait la préparation avec elle car elle est très sympathique et douce.
C est dommage mais comme pour tout on ne refait pas l histoire …

Je file faire mes exercices, la Crapule est dans son lit ^^

Parce qu il le faut je dois oublier.

Je dois oublier que j ai eu, pendant le travail lors de l accouchement une peur terrible de la césarienne, la surprise aussi d avoir un bassin étroit.

Je dois oublier qu après l accouchement j ai eu des problèmes, j ai eu très mal à cause de l épisiotomie.

Je dois oublier que j ai subit un curetage et qu il m ont enlevé un morceau de placenta resté dans mon utérus.

Je dois oublier que j aurais pu avoir une septicémie à cause de ça.

Je dois oublier que j ai été très fatiguée à cause de tout ça.

Je dois oublier que le médecin qui m a accouché n a pas ou a mal vérifié le placenta.

J ai du mal à passer outre tout ça, je suis à fleur de peau, je ne vais pas bien, je suis objective.

Bienvenue

Bienvenue sur notre blog !
Nous sommes deux mamans à partager cet espace, deux points de vue, deux façons de vivre, on ne s'ennuie pas ici !

Pour nous contacter :
Lily.2.b_AT_hotmail.fr

Archives

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton
Retrouvez Lily2B sur Hellocoton